HISTOIRE DE LA COURSE A PIED

 Les hommes préhistoriques ont fait du sport par nécessité vitale:pour se nourrir ils chassaient à l’épieu, puis au javelot avec ou sans propulseur, à l’arc ensuite. Mais cette chasse était aussi accompagnée de la course à pied. En effet lors de la traque il fallait suivre le gibier, de même,lorsque la proie n’était que blessée il fallait courir pour échapper à son juste courroux. Une gravure de 5500 ans découverte en AFRIQUE montre un homme courant devant un buffle furieux, c’est la plus vieille représentation de ce sport connue à ce jour.

Sous l’ancienne Egypte, à partir de 3500 ans, les bas reliefs conservent la trace de coureurs à pied, en Crête vers 1500 ans avant JC, la course a pied était un sport comme l’attestent les vases découverts sur cette île. Mais, c’est la Grèce qui invente les JEUX OLYMPIQUES. Ainsi les courses se faisaient sur un circuit de 192 mètres, les relais se faisaient en se passant un flambeau, les coureurs portaient des boucliers.

En 776 avant JC, ils inventent la course de fond qui équivaut à 20 fois 192 mètres soit 4800 mètres appelée DOLIQUE; la tradition s’effondre au 3 ème siècle après JC. Il faut attendre le 12 siècle en ANGLETERRE sous HENRI II, pour voir réapparaître la course à pied sous forme de défi entre jeunes gens. A la même époque les AZTEQUES ont mis au point un système de transmission faisant appel a des coureurs à pied professionnels: portant des informations sur des cordes tressées, ils devaient parcourir cinq kilomètres à 15 kilomètres heures pieds nus, puis passaient le relais au suivant. Ainsi rapidement, les nouvelles parcouraient l’empire aztèque avant l’apparition du cheval lors de la conquête espagnole.

Au 15 ème siècle en ANGLETERRE, le roi aurait rattrapé un daim à la course, et un match de foot entre deux corporations aurait été annulé au profit d’une course à pied. Au 17 ème siècle dans ce pays, apparaissent des footmen: il s’agit de serviteurs, de nobles ou de bourgeois qui portent des plis au comté voisin : deux sont restés célèbres un partit un soir chercher un saladier chez son maître à 24 kilomètres pour le ramener en trois heures aller retour soit la distance d’un marathon, un autre fit 140 kilomètres dans la nuit pour porter une missive et revenir. Il s’agissait d’un corporation professionnelle, ils suivent une alimentation stricte à base de viande et d’oeufs, ils courent avec un bâton creux pour se défendre, pour porter des missives, et pouvant contenir le ravitaillement vin et oeufs.

Au 19 ème siècle tout s’accélère apparition de la chaussure à pointe en 1850, et des premier records officiels: PARIS CONFLANS kilomètres en 2h30, en 1903 PARIS BORDEAUX:600 kilomètres en 114h 22 minutes. En 1929, en pleine dépression aux USA, il est instauré la TRANSAMERICA : NEW YORK LOS ANGELES en courant deux marathons par jour pendant plusieurs mois, plusieurs concurrents mourrons d’épuisement. > Ainsi au fil des siècles, nous sommes passés d’une activité vitale pour la survie de l’espèce à un sport professionnel ou de loisirs.